Auguste MAHINGAFocus Interview Slam 

Auguste M, répond aux questions de Malolo MATOUALA

Partager c'est aimer!

Malolo MATOUALA : Bonjour Auguste MAHINGA. Un petit mot pour vous présenter ?

Auguste MAHINGA : Bonjour doyen… je suis un amoureux de l’Art et membre de l’association de slam styl’oblique.

Malolo MATOUALA : A la base, vous n’étiez pas fait pour finir dans le domaine de la poésie. Comment on passe de l’électrotechnique ou de l’électromécanique au slam ?

Auguste MAHINGA : Mon parcours académique a toujours été accompagné d’activités culturelles et artistiques. Et cette nature, coule si profond dans mes veines qu’il m’est impossible de dissocier mes deux vies.
Je crois en réalité avoir toujours nourri le désir du beau à l’oral, tant dans le fond que dans la forme.
La quête de l’éloquence, c’est elle qui m’a menée à la poésie, au slam.

Malolo MATOUALA : Auguste MAHINGA ou Sir MATEGUS 1er, à quel moment êtes –vous dans la peau de l’un ou l’autre personnage ?

Auguste MAHINGA : Regardez MATEGUS et vous verrez, au »GUSTE » et « MA »hinga … Lol. J’suis Sir MATEGUS 1er à chaque fois que s’exprime l’Art en moi.

Malolo MATOUALA : Dites-nous un petit mot sur le concept MWINDA Project.

Auguste MAHINGA : l’Art lorsque je ne le pratique pas moi-même, je le respire à travers ce qui est fait. S’agissant du Slam, j’suis des ceux qui pensent que, l’instant pendant lequel nous recevons et bien plus fort que celui pendant lequel nous donnons.

Et à force de vouloir en savoir plus sur les magnifiques œuvres et artistes autour de moi… j’ai créé la plateforme Mwinda Project qui est un regard, personnel certes mais pas que, sur ces bijoux par le biais d’articles à lire sur mwindaproject.com.

Malolo MATOUALA : Avec les soirées OPEN MIC, vous donnez l’occasion à de nombreux anonymes de devenir des stars d’un soir. Est-ce une sorte de concours de détection de talents ou un simple exutoire d’After-work ?

Auguste MAHINGA : Un concours ? Non. Mais c’est vrai que les stars d’un soir y prennent tellement plaisir, à en réveiller leur talent.

Le Open-Mic est une dédicace à la poésie. Vous savez, elle est dans le slam, le rap, le chant, bref. C’est une soirée initiée par le styl’oblique, pendant laquelle nous invitons des artistes, de douches, de circonstances, ou professionnels à partager à tour de rôle là même scène.

Je dois ajouter que le Open-Mic est ouvert aux personnes de 5 à 100 ans; et qu’on y vient seul, ou en famille.

Malolo MATOUALA : Vous êtes à l’affiche d’un spectacle OPEN MIC intitulé « LA TRILOGIE DU CŒUR BRISE », spectacle prévu ce vendredi 25 octobre à 18 H. A quoi devons-nous nous attendre ?

Auguste MAHINGA : << LA TRILOGIE DU CŒUR BRISE >> est une représentation en slam, chant, BeatBox, Musique et danse d’une âme qui crie son désamour, son mal-amour… C’est au aussi ma première expérience solo sur scène et là, oui c’est vraiment un exutoire à ne pas manquer.

Malolo MATOUALA : Un dernier mot pour la route

Auguste MAHINGA : Au-delà du slam et de la poésie…les ateliers du styl’oblique sont une bonne école pour la prise de parole en public, et le développement personnel avec ses différentes activités. N’hésitez pas à les fréquenter quand vous pouvez et à y envoyer les enfants.

Pour le reste, parlons-en de vive voix ce 25 octobre.

Partager c'est aimer!

Related posts

Laissez un commentaire