Association Interview 

Corneille KAMENA, l’interview

Partager c'est aimer!

Sir Mategus 1er : Corneille Kamena vous  avez à charge le pilotage du salon made in Congo … mais avant, je vous laisse le soin de vous présenter.

Corneille KAMENA : Je suis monsieur KAMENA CORNEILLE; directeur gérant de la société les céréales du Congo, le promoteur et le fabricant de la bouillie des champions SAWA, et je
suis un membre de l’union… responsable de l’animation de l’association et le coordinateur par intérim de la coordination de Pointe Noire.
Mon rôle dans l’organisation ; je suis l’initiateur de ce projet et le principale organisateur.

Sir Mategus 1er : Le Salon du made in Congo est il me semble, le premier événement du genre dans la ville océane et voir au Congo. Expliquez-nous le concept.

Corneille KAMENA : Le salon made in Congo a vu le jour ce 23 décembre 2019 à Pointe Noire dans le but de promouvoir toutes les initiatives de développement du pays et promouvoir les jeunes entrepreneurs, en les accompagnant. C’est ainsi qu’on a couplé cet évènement avec le prix du meilleur entrepreneur union 2019 à la fin du salon ; et surtout la visibilité en plein cœur de la ville des produits et services de jeunes congolais qui avec des moyens limités ne trouvent pas d’espaces pour s’exprimer. Le concept est simple ; faire connaitre aux congolais qu’il y a des produits de qualité qui sont faits ici ; rapprocher ces marques des lieux de consommation et des grossistes afin de favoriser une collaboration sans crainte entre les parties.

Sir Mategus 1er : Quelles sont les difficultés auxquelles a été confrontée l’Union dans la mise en œuvre de ce projet ?

Corneille KAMENA : A part certains membres de l’union qui par peur n’ont pas participé, les difficultés sont nombreuses… et je déplore un très mauvais service de la mairie de Lumumba et leur mauvais fonctionnement lié à la corruption.

Sir Mategus 1er : Les attentes liées au salon du made in Congo, ont-ils leurs indicateurs au vert ?

Corneille KAMENA : Pour cette question l’événement est en cours et les statistiques s’élaborent encore; mais le taux de participation est à cent pour cent. Par rapport à la prévision d’organisation sur les 20 stands prévus au départ, 17 ont été occupés et la demande des stands reste croissante.

Sir Mategus 1er : Merci Corneille KAMENA d’avoir répondu à nos questions.

Corneille KAMENA : Merci.

Partager c'est aimer!

Related posts

Laissez un commentaire