Espérance MilandInterview Slam 

Miland, l’interview

Partager c'est aimer!

Sir Mategus 1er : merci Miland d’accepter de répondre à cette invitation. Tu es slameuse et membre de l’association Styl’oblique…

Miland : Bonjour ! Je suis Espérance Miland, artiste slameuse depuis 3 ans et aussi membre de l’association les ateliers du styl’oblique à Pointe-Noire.

Sir Mategus 1er : Le slam, comment et pourquoi ?

Miland : Déjà écrire pour moi c’est une passion depuis l’enfance j’écrivais des petits poèmes , des histoires depuis l’âge de 9 ans,  et aussi écrire a toujours été un exutoire quand j’avais des soucis , j’écrivais encore et encore, mais je ne savais pas qu’il y avait une discipline artistique dans laquelle je pouvais faire écouter mes écrits donc je les gardais à la maison.

C’est en 2017 que pour la première fois quand je me baladais dans les couloirs de l’ifc que Gilles Douta va m’inviter à participer à l’atelier slam enfant qu’il animait et dès le premier jour, j’ai su que j’avais trouvé ma voie, ça m’a tout de suite accroché parce que c’était ce que je faisais déjà et là je pouvais me perfectionner donc j’ai commencé avec le slam là.

Juste une semaine après mon premier atelier, j’ai remporté mon premier concours de poésie dans la catégorie Jeunes, pendant que mon coach remportait le même concours dans la catégorie adulte, c’était la consécration quoi ???, là j’ai su que le slam m’avait choisi. Le slam est vite devenue une obsession parce que je pouvais enfin partager avec les autres mon ressenti, mes émotions.

 Mes motivations dans le slam ? Eveiller les consciences à travers des thématiques proches de la vie de tous les jours, redonner de l’espoir, faire naitre des sourires et surtout partager beaucoup de passion et d’amour.

Sir Mategus 1er : T’es plutôt réaliste ou abstraite comme auteur ? Du coup qu’est-ce qui t’inspire et pourquoi ? Pourrais-tu nous partager ici l’extrait d’une de tes poésies ?

Miland : Je suis plutôt réaliste comme auteur, parce que comme j’ai dit précédemment, l’un de mes objectifs avec le slam c’est faire prendre conscience aux gens de certaines réalités, et pour ça il faut que les gens saisissent bien de quoi il s’agit donc je vais souvent sur des thématiques très concrètes et aussi parce que je veux que mon public éprouve un sentiment d’appartenance par rapport au message que je leur délivre, qu’ils se retrouvent.
Donc après je m’inspire beaucoup des scènes de la vie de tous les jours , des discussions dans un bus, d’un policier routier qui va arnaquer un chauffeur, mais de tout ce qui se trouve autour de nous vraiment, je trouve que c’est la plus grande source d’inspiration, le quotidien.

Extrait de Ponton la Belle : « Bienvenue chez moi, viens découvrir Ponton la Belle, autrefois paradis des sachets et des poubelles c’est vrai, ma ville est loin de ressembler à Panam , mais porte désormais des corbeilles sur son macadam. Les touristes nous félicitent pour l’effort de propreté, de ces agents qui ramassent les sachets le long des chaussées , et on parle partout de la force et de la puissance d’Averda, même si l’on oublie les ordures de M’bota , tié-tié et Mawata. »

Sir Mategus 1er : La saison dernière fut très active pour ton association et toi, à quoi devons-nous nous attendre cette année ?

Miland :La saison dernière fut très active pour ton association et toi, à quoi devons-nous nous attendre cette année ?

Pour la nouvelle saison, je travaille sur des projets que vous découvrirez très bientôt et ce sera une merveilleuse saison, une belle année qui a bien commencé d’ailleurs parce que je viens d’obtenir un quatrième titre de championne ce 31 janvier à l’ifc lors du concours de Slam pendant la nuit des idées donc ça s’annonce très bien.

Sir Mategus 1er : Miland merci, quel est ton mot de fin

Miland : J’aimerais remercier tous ceux qui me soutiennent de près ou de loin. Parce que beaucoup ont cru en moi et la vraie force ce sont eux , ils m’encouragent au quotidien. J’aimerais remercier en particulier Gilles Douta qui m’a transmis cette flamme qu’est le slam, une grande femme aussi qui a cru en moi et m’a donné ma chance madame Fabienne Bidou et aussi mon coach actuel qui ne me laisse pas me reposer et me fait toujours travailler Lilian Mascara.

Merci beaucoup à Point Arts par Sir Matégus 1er pour son attention particulière à mon égard.

Je vous invite donc à vous abonner à ma page SlaMiland Officiel pour ne rien rater des belles surprises qui se préparent, bisous, bisous et que le slam s’enflamme !!!

@Mwinda Project

Partager c'est aimer!

Related posts