Interview 

Fay, votre juriste décalée.

Partager c'est aimer!

Sir Mategus 1er : Fay, votre juriste décalée !!! on Surkiff le concept !!! Mais d’abord, merci d’accepter cette invitation du Mwinda Project. Avant de parler de ce que vous faites, parlons de qui vous êtes.

Fay , votre juriste décalée : A l’état civil , je suis Thes Andrée Marie Joséphine Fayçalline ( oui je sais c’est long ? ) , ivoirienne , 27 ans et je suis désormais plus connue sous le pseudonyme Fay , votre juriste décalée.

Je suis juriste de formation précisément privatiste, titulaire d’un Master 2 en droit des affaires et parallèlement d’un autre Master 2 en ressources humaines options recrutement.

Quand je ne parle pas droit, je suis passionnée par tout ce qui attrait à la beauté (maquillage, coiffure, esthétique) ce qui étonne plus d’un de voir une fille coquette en avoir dans la tête et j’en suis plus que fière .

Sir Mategus 1er : J’ose penser, et je ne suis pas le seul sûrement, que vous êtes vraiment une juriste 2.0 ! D’où tenez-vous cette façon si créative de partager votre passion ?

Fay , votre juriste décalée : L’idée de lancer ma page est partie de rien , une polémique sur Twitter qui parlait des choix des régimes matrimoniaux a été mon déclic . Je me suis rendu compte que plusieurs personnes ne réalisaient pas réellement les conséquences sur le plan juridique de ce choix et le faisaient en suivant une mouvance ou l’avis de leur entourage . J’ai alors décidé avec le soutien de mon entourage de faire un direct sur Instagram pour essayer d’expliquer cette thématique mais vraiment de façon décontractée.

Les feed-back ont été plus que positifs , plusieurs personnes m’ont alors encouragé à créer une page pour promouvoir le droit et le mettre à la portée de tous.

D’un quiproquo sur Twitter , tout est allé si vite, voici un peu l’origine de cette page.

Sir Mategus 1er : Pensez-vous qu’en Afrique et chez vous en l’occurrence, que les populations comprennent et font connaissance des droits qui sont les leurs ?

Fay , votre juriste décalée : Je dirai qu’en Afrique, plus précisément en Côte d’Ivoire , les gens ont «  peur » du droit.

On se dit que ce sont les «  choses » des grands types … on est opprimé on préfère laisser à Dieu plutôt que chercher à avoir une réparation du préjudice subi.

Et c’est cet état d’esprit que je veux voir changer à travers mon initiative, faire comprendre des thématiques de droit à une personne lambda , lui donner envie de s’y intéresser, lui faire connaître ses droits et l’accompagner dans ces démarches.

Par ailleurs , quand tu es étudiant en droit , on te voit un peu comme celui qui est super-intelligent et trop barbant ( ahaha ) mais quand tu es une femme ? C’est pire.

Plusieurs fois j’ai entendu dire qu’il ne faut pas épouser une femme qui a fait du droit, soi-disant trop intelligente, elle pourrait dominer son homme.

Je veux casser tous les stéréotypes autour de cette magnifique discipline qu’est le droit . Je veux que tout citoyen se dise le droit est mon allié , j’ai des prérogatives et je veux en jouir . Je veux qu’une jeune fille ne soit pas complexée de faire du droit à cause des préjugés.

Autant de vœux qui ne pouvaient être réalité qu’à travers des actions, et c’est pourquoi cette page est là.

Sir Mategus 1er : ici on s’amuse un peu !

  • 3 causes que vous allez toujours défendre?

Fay , votre juriste décalée : Trois causes que je défendrai coûte que coûte …

  • ma foi en Jésus
  • le droit des femmes
  • la situation des enfants de la rue
  • 3 choses, dans la vie, que vous avez apprise à travers le droit ?

Fay , votre juriste décalée : Trois choses que le droit m’a appris …

  • rien n’est difficile tout est dans la méthode
  • la connaissance est une arme puissante
  • on ne finit jamais de s’instruire
  • 3 personnes qui vous inspirent ?

Fay , votre juriste décalée : Trois personnes qui m’inspirent …

  • ma mère
  • Ruth Bagher Ginsburg
  • franchement là c’est serré donc je dirai joker

Sir Mategus 1er : Merci encore Fay, votre juriste décalée, pour cet échange qu’il vous revient à présent de clore.

Fay , votre juriste décalée : Je remercie Mwinda Project pour l’intérêt porté sur ma modeste œuvre et ma personne par ricochet.

Comme quoi le savoir n’a pas de frontière et tant qu’on aura des canaux pour promouvoir ce qu’il y a lieu de faire , on ne va pas s’en priver.

Je ne pourrai terminer sans encourager tout le monde à s’intéresser au droit , c’est important de nos jours d’en avoir des notions peu importe le domaine dans lequel vous exercez !

Vous êtes footballeurs ? Vous serez amenés à signer des contrats !

Vous êtes commerçants ? Vous serez amenés à vous déclarer et vous inscrire au registre de commerce et de crédit mobilier.

Vous êtes futurs salariés ? Vous devrez conclure un contrat de travail et donc connaître les rouages pour l’avoir à votre avantage.

Ses différents exemples, pour vous dire que connaître ses droits aujourd’hui c’est une force, une arme qui vous aide à vivre pleinement en société.

Je vous remercie pour ce chaleureux échange et comme on le dit communément, c’est l’Afrique qui gagne !

Partager c'est aimer!

Related posts