Interview Mode 

Jessica Evoundou, Lémboro de Okasama bamboo

Partager c'est aimer!

Sir Mategus 1er : Jessica Evoundou, merci d’accepter cette invitation du Mwinda Project. Aujourd’hui vous faites, renaître d’un souffle d’ailleurs OKASAMA BOMBOO et bien sûr, cela réjouis les fashionistas de la République de la sape.. mais avant de vous interroger à propos, parlez-nous de la femme aux manettes de la marque.

Jessica Evoundou : Je suis Jessica Evoundou … 34 ans, célibataire, et maman d’une petite princesse de 2 ans. 

J’ai une licence en langues étrangères appliquées (Anglais & Italien) et un master en International Business and Management. Je suis créatrice de mode et fondatrice de la marque OKASAMA BAMBOO. Je suis également coach de danse en Body and Self-Esteem, un concept de danse qui m’a été inspiré en 2018 (lorsque j’étais enceinte d’ailleurs), qui allie la danse et le boost de l’estime de soi, des femmes.

Avant de me lancer dans la mode, j’ai travaillé 5 ans dans les achats et le développement de produits de décoration en tant que chef de produit junior. Je suis une « repat » (rapatriée), rentré au pays en 2016 pour lancer ma marque.

J’ai créé OKASAMA BAMBOO en Juin 2016, mais les activités ont officiellement commencé en Septembre de cette même année. J’avais pour objectif de créer tout de suite du prêt-à-porter mais, ayant un local et une couturière, et vu qu’il y avait une demande en sur-mesure, j’ai me suis lancée sur ce créneau. Ce qui devait être quelque chose de partiel, a fini par prendre le dessus et je n’arrivais plus à avoir le temps de sortir mes collections. 

Malgré le succès de l’atelier j’étais un peu frustrée de ne pas pouvoir sortir mes collections. 

Cependant, cette expérience a été superbe. J’ai beaucoup appris et ça a été un plaisir de créer avec mes clients, d’imaginer avec eux et de dessiner des modèles spécialement pour eux. Mais après presque 2 ans d’activité, et des difficultés à me développer comme je le souhaitais, je décide de tout arrêter pour mieux reconstruire le concept Okasama Bamboo. 

Etant enceinte de quelques mois j’en profite également pour faire une pause maternité, prendre soin de moi, et m’occuper de ma fille tout en préparant le come-back de la marque. L’atelier ferme donc ses portes en Juin 2018 et en janvier 2019 je décide de me faire accompagner pour mieux restructurer mon entreprise.

 Je travaille de près avec mon mentor, une femme experte dans le domaine de l’entrepreneuriat qui m’accompagne encore aujourd’hui. 

En juin 2019 je participe au concours organisé par MTN et la chambre de commerce « 21 days of yellow care », à l’issue duquel 10 meilleurs projets sur 300 seront accompagnés par un incubateur de la place. Mon projet est sélectionné parmi les 10 meilleurs et j’intègre l’incubateur Start Lab qui m’accompagnera également sur le projet. En novembre 2019 je participe au challenge EWA, qui est un concours sur business plan organisé par l’association EWA Network (dont je fais partie) avec des fonds à la clé. Je remporte le concours en décembre 2019, s’ensuit quelques mois d’approfondissement et de perfectionnement du projet avant que les fonds ne soient débloqués. En Août 2020 suite à la crise sanitaire Covid-19 les deux plus grands investisseurs (organismes financiers) se voient obligés de se retirer. Mais tout n’est pas perdu, il me reste les fonds des Business Angels, je retrousse donc les manches pour retravailler mon projet à plus petit échelle en fonction des fonds que j’ai à disposition et je relance donc OKASAMA BAMBOO en Septembre 2020 avec la nouvelle collection Lémboro.

Jessica Evoundou

Sir Mategus 1er : Lémboro est cette collection, qui alimente l’actualité d’OKASAMA BAMBOO, avec notamment, la participation d’un photographe congolais de renom.

Jessica Evoundo : Lémboro veut dire semence dans mon dialecte. A la base je voulais l’appeler évolution pour représenter un peu le parcours de la marque, mais ce mot n’existant pas littéralement dans mon dialecte… j’ai mis mon grand frère et mon père à contribution pour me trouver un mot qui correspondrait bien. On est donc parti sur Lémboro pour utiliser la métaphore d’une graine que l’on sème et qui pousse pour devenir une plante, afin de représenter l’évolution de la marque. 

Lémboro c’est donc la nouvelle graine que je plante avec la version 2.0 d’OKASAMA BAMBOO.

Pour ce qui est de travailler avec Robert Nzaou, tout a commencé en 2017 (je le suivais déjà sur les réseaux-sociaux) j’ai apprécié son travail, je lui ai écrit en DM sur instagram pour savoir s’il shootait aussi de la mode, mais malheureusement il venait de repartir en Afrique du Sud. 2 ans plus tard je rencontre sa femme sans le savoir, on devient amies et un jour elle m’invite chez elle et là je vois le fameux Robert ! et je lui dis « Excuse me, are you Robert Nzaou the Photograph ? » il me répond oui c’est moi ! En toute simplicité avec un grand sourire. Un jour il m’envoie la capture d’écran de mon message et je lui dis que mon rêve est toujours d’actualité. Quelques mois plus tard quand ma collection est enfin prête, j’ai l’occasion de voir un de mes rêves se réaliser et voilà ! J’aime beaucoup sa touche, sa façon qu’il a de retranscrire ce qu’il voit, son style particulier… il y a quelque chose dans ses photos qui m’intrigue, qui m’emporte, c’est comme si le temps s’arrêtait.

Sir Mategus 1er : Avec dorénavant un shop on line via le magnifique site web d’ OKASAMA BAMBOO, tout porte à croire que la direction de la marque s’est fixée de nouveaux challenges. Qu’en est-il ? 

Jessica Evoundou : Exactement ! la marque se lance dans l’aventure du digital, dans le but d’atteindre une plus large clientèle, autant locale qu’internationale. Mon objectif est de voir du OKASAMA BAMBOO porté partout dans le monde. De plus, ce nouveau format me laisse plus de liberté et de temps pour sourcer la matière première et dénicher de la main-d’œuvre, comme ça demande de passer beaucoup de temps à l’extérieur. Nous avons un showroom à Pointe-Noire, pour celles qui veulent voir les produits, mais c’est sur rendez-vous uniquement.

Jessica-Evoundou

Sir Mategus 1er : Celle qui succédera à Lémboro 2020 est-elle déjà en préparation ? Si oui pourriez-vous nous mettre l’eau la bouche ?

Jessica Evoundou : La nouvelle collection est en cours de réflexion, mais rassurez-vous, nous vous préparons de belles choses ! Nous ne pouvons pas vous en dire plus pour le moment, car je ne l’ai même pas encore dessinée…Je me laisse encore la liberté de changer autant que je le souhaite 😊

Jessica-Evoundou

Sir Mategus 1er : Jessica Evoundou, Merci. 

Jessica Evoundou : C’est moi qui te remercie Auguste, c’est un réel plaisir pour moi !

Les créations OKASAMA BAMBOO sont disponibles sur notre site internet www.okasamabamboo.com, nous livrons partout dans le monde. 

Retrouvez-nous aussi sur Instagram et Facebook via @okasamabamboo. Et enfin pour celles et ceux qui sont sur Pointe-Noire, vous pouvez toujours passer au showroom pour voir la collection de près, prenez rendez-vous au 06 875 15 61 c’est également notre numéro WhatsApp.

A très bientôt et Consommons du made in Congo !

Partager c'est aimer!

Related posts

Laissez un commentaire